Bientôt un dépistage systématique de la surdité chez les nourrissons

, par  Mathilde Leroy

D’ici à 2013, un test de dépistage précoce des troubles de l’audition chez les nouveau-nés sera proposé à tous les parents pendant le séjour à la maternité.

La France va enfin rattraper son retard. Le 12 juillet dernier, le Parlement a définitivement adopté l’article 25 de la proposition de loi modifiant certaines dispositions de la loi HPST (« Hôpital, patients, santé, territoires »). Grâce à cet article, d’ici 2013 le dépistage des troubles de l’audition chez les nourrissons sera systématiquement proposé aux parents lors du séjour à la maternité. Cela permettra aux huit cents enfants naissant chaque année avec des déficiences auditives de bénéficier d’une prise en charge efficace. En effet, seul le diagnostic précoce permet d’éviter les retards dans l’acquisition du langage et dans la capacité à communiquer. Des retards difficiles à rattraper, qui ont aussi des conséquences sur la scolarisation et la socialisation de l’enfant. Jusqu’à présent, le diagnostic n’était porté en moyenne qu’entre 16 et 18 mois.

Des tests efficaces à 98 %

Pour les députés Edwige Antier et Jean-Pierre Dupont, auteurs de la mesure, « ce dépistage précoce, qui existe déjà dans de nombreux pays, touchera toutes les familles, y compris celles qui sont le plus éloignées du système de santé, réduisant ainsi les inégalités devant la prise en charge des troubles de l’audition ». Validé par les experts de la Cnamts, qui ont démontré son efficacité à 98 %, le test, effectué selon la méthode des PEAa (potentiels évoqués auditifs automatisés), détecte la réponse des voies nerveuses de l’oreille et du cerveau à la suite d’une stimulation sonore. On le pratique en plaçant des électrodes sur la tête de l’enfant. A défaut, le test peut aussi être réalisé avec la technique des OEA (otoémissions acoustiques), qui détecte le son émis en retour par les cellules cillées de l’oreille lorsqu’elles sont stimulées par un bruit. Il est effectué grâce à une petite sonde placée dans l’oreille et reliée à un boîtier.

Sources
- Communiqué « Dépistage précoce des troubles de l’audition : adoption définitive au Parlement », Jean-Pierre Dupont, député de la Corrèze, 13 juillet 2011.
- Communiqué « Journée mondiale des sourds : généraliser le dépistage néonatal de la surdité : une mesure possible et souhaitable », Association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant (AFDPHE), 22 septembre 2010.

DOSSIERS

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

ARTICLES RÉCENTS