Calendrier vaccinal : la lutte contre la rougeole renforcée

, par  Delphine Delarue

Le calendrier vaccinal 2011 publié par le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » préconise un renforcement de la vaccination contre la rougeole. Une recommandation destinée à lutter contre l’épidémie qui sévit actuellement en France.

Avec 5 000 cas déclarés en 2010 et, au total, 7 000 cas dont cinq décès depuis le début de l’épidémie en 2008, la rougeole continue de progresser en France. Les personnes de plus de 20 ans sont particulièrement concernées : elles représentent 38 % des cas déclarés, et, parallèlement, le pourcentage des nourrissons de moins de 1 an augmente de façon inquiétante, avec 8 % des cas. « Ces tranches d’âge sont celles où la rougeole est la plus grave », rappelle Daniel Floret, président du comité technique des vaccinations du Haut Conseil de santé publique (HCSP), dans l’éditorial du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (INVS) du 22 mars, qui publie le calendrier vaccinal pour 2011. Et ce n’est pas tout : « La quasi-totalité (96%) des cas rapportés n’est pas vaccinée », ajoute le président.
Pour inverser la tendance, le HCSP recommande désormais deux doses de vaccins (ROR) chez tous les sujets nés après 1980. Selon Daniel Floret, si cette mesure était appliquée, elle permettrait d’éviter des centaines de cas. Par ailleurs, pour remédier aux épidémies de rougeole actuellement observées dans les crèches, le Haut Conseil préconise d’étendre la recommandation vaccinale des professionnels de santé (deux doses pour les personnes nées après 1980, une dose avant 1980) aux professionnels de la petite enfance.

Grippe, fièvre jaune, infections à papillomavirus

Le calendrier vaccinal 2011 comporte en outre plusieurs recommandations notables. La première concerne la grippe saisonnière : la vaccination doit désormais être étendue aux personnes souffrant de maladies coronariennes et à celles ayant des antécédents d’accident vasculaire cérébral (AVC). La deuxième recommandation est relative à la fièvre jaune et concerne donc la Guyane. La publication récente de deux cas d’encéphalite liée au virus vaccinal de cette maladie transmis d’une mère vaccinée à son enfant durant l’allaitement a conduit le HCSP à recommander d’éviter la vaccination chez une femme qui allaite avant que le nourrisson n’atteigne 6 mois.
Troisième nouveauté : les deux vaccins contre les infections à papillomavirus (le quadrivalent types 6, 11, 16, 18 et le bivalent types 16 et 18) sont désormais considérés comme équivalents. Enfin, le HCSP précise que la vaccination anti-rotavirus systématique n’est pas recommandée chez les nourrissons de moins de six mois.

Source
- Bulletin épidémiologique hebdomadaire, Institut de veille sanitaire (INVS), n° 10-11, 22 mars 2011.

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS