Les maladies chroniques en hausse

, par  Mathilde Leroy

Selon un rapport transmis aux administrateurs de la Cnam et cité par Les Echos, le nombre de patients en affection de longue durée (ALD) a bondi de 3,9 % en 2009 pour atteindre les neuf millions de personnes.

Fin 2010, neuf millions de personnes, soit un Français sur six, souffrait d’une maladie chronique grave comme le diabète, l’hypertension, le cancer ou la schizophrénie. Un chiffre inquiétant qui a augmenté de 3,9 % par rapport à 2009. Tels sont les principales conclusions d’un rapport remis récemment aux administrateurs de la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) et cité par le journal Les Echos dans son édition du 29 juin. Depuis 2005, le taux de croissance du nombre de malades pris en charge à 100 % par l’assurance maladie au titre d’une affection de longue durée (ALD) oscille entre 3,5 et 4,2 % par an. « Les patients en ALD représentent 15,5 % de la population du régime général. Si la tendance se poursuit, on passera à 17 % en 2014 », ajoute le quotidien.

Le diabète, l’ALD la plus fréquente

Toujours selon les mêmes sources, c’est le diabète qui occupe la première place des affections longue durée avec 1,9 millions de malades recensés, suivi par le cancer (1,8 million de personnes) et par l’hypertension artérielle (1,2 million). Sachant que ces ALD représentent déjà les deux tiers des remboursements de l’assurance maladie et que leur progression se poursuit – avec le vieillissement de la population notamment, les maîtriser semble incontournable pour équilibrer les comptes. Seulement, la solution miracle n’a pas encore été trouvée. D’après Les Echos, la fermeture de l’accès au régime ALD pour les nouveaux hypertendus consécutive à un décret récent ne permettra d’économiser que 20 millions d’euros. L’assurance maladie doit donc trouver d’autres « gisements d’efficience » avant de proposer des mesures concrètes en vue du budget 2012 de la Sécu. Selon le quotidien, elle lorgnerait du côté des médicaments de nouvelle génération prescrits à l’hôpital pour traiter le cancer, des soins hospitaliers surfacturés et des arrêts maladie abusifs.

Source
- Diabète, cancer : « Un Français sur six est pris en charge au titre d’une maladie chronique », Vincent Collen, Les Echos, 29 juin 2011.
http://www.lesechos.fr/entreprises-...

DOSSIERS

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

ARTICLES RÉCENTS