Baby blues : les papas aussi

, par  Delphine Delarue

Les jeunes mamans ne seraient pas les seules à connaître cette période de mélancolie, de tristesse et d’anxiété passagère post-accouchement : 5 à 10 % des papas souffriraient aussi de baby blues, selon une étude américaine parue dans la revue Pediatrics en janvier dernier. En cause : le manque de sommeil et l’état psychologique de la mère qui influerait sur celui de son conjoint. Ce sont les papas les plus jeunes qui seraient les plus vulnérables : ceux qui ont eu leur enfant autour de 25 ans seraient 68 % plus touchés par ce phénomène que les autres. Rappelons que le baby blues, qu’il s’agisse des hommes ou des femmes, ne doit pas être pris à la légère, bien qu’il disparaisse généralement autour du dixième jour après la naissance. Chez la femme, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) conseille de consulter si les symptômes persistent plus de quinze jours, afin de rechercher la présence d’un trouble dépressif caractérisé (dépression du post-partum).

DOSSIERS

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)