Billes aimantées : des jouets dangereux pour les tout-petits

, par  Isabelle Coston

À la suite de plusieurs accidents, les autorités sanitaires alertent les parents et les personnes ayant la garde de jeunes enfants sur les risques liés aux billes aimantées dans les jeux pour enfants.

Elles sont fascinantes, ces petites billes aimantées qui s’agglutinent entre elles et que l’on ne peut s’empêcher de tripoter. Ces objets utilisés comme « antistress » ne sont cependant pas à laisser entre toutes les mains, notamment les plus petites. « Deux cas graves d’ingestion accidentelle de billes aimantées de 3 à 5 mm ont été signalés dernièrement, indique Santé publique France dans un communiqué publié vendredi 11 juin, précisant que ces accidents concernent plus souvent des enfants de 3 ans ou moins.

Objets antistress et jeux de construction pour enfants

Si les billes aimantées incriminées provenaient d’objets « antistress » destinés aux adultes, l’autorité sanitaire rappelle que l’on en trouve également dans certains jeux de construction et que celles-ci « peuvent également être ingérées accidentellement par les jeunes enfants ». En présence d’un tout-petit, il faut rester extrêmement vigilant : un accident est très vite arrivé. Les autorités de santé appellent donc les parents et les personnes ayant la garde d’enfants à faire très attention aux objets antistress destinés aux adultes, aux jeux de construction pour les plus de 14 ans ainsi qu’aux jouets magnétiques utilisés par les enfants âgés de 3 à 14 ans. Ils peuvent en effet se révéler très dangereux s’ils sont laissés à la portée des enfants les plus jeunes, qui ont facilement tendance à tout porter à la bouche.

De graves complications

« Les billes aimantées ingérées peuvent s’agglomérer, obstruer le tube digestif et déchirer les parois intestinales, provoquant des perforations », explique Santé publique France, qui ajoute : « Elles sont notablement plus dangereuses que des objets inertes de mêmes dimensions (billes en verre, pièces de monnaie). Les cas les plus graves demandent un acte chirurgical lourd et peuvent mettre en jeu le pronostic vital des enfants. »

Que faire en cas d’ingestion ?

Même si vous n’êtes pas sûr que l’enfant ait avalé une ou plusieurs de ces petites billes, contactez quand même immédiatement un centre antipoison qui vous donnera les conseils médicaux et la conduite à tenir. En cas d’urgence vitale, appelez le 15 ou le 112.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

ARTICLES RÉCENTS