SITE DE LA SEMAINE

Urgences

Pompiers.fr

Très utile, le site des sapeurs-pompiers de France explique comment réagir en cas d’urgence, face à une personne qui fait un malaise, qui s’étouffe ou se brûle, mais aussi lors d’un départ de feu ou encore d’un accident de la route. En plus des gestes de premiers secours, il donne des conseils pratiques pour prévenir les incendies domestiques, les risques liés à la baignade, aux activités en montagne… La seconde partie du portail propose de tout savoir sur le métier de pompier, sur le quotidien de ces professionnels — dont 79 % sont volontaires — et sur la formation nécessaire pour y accéder.

ENCORE + DE SITES

Santé généraliste

Etudiant.gouv.fr

Ce site, entièrement dédié aux étudiants, est édité par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, en partenariat avec les centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (Crous). Doté d’une rubrique intitulée « Votre santé », il regroupe toutes les informations nécessaires aux jeunes pour comprendre le système de soins et savoir comment ils sont pris en charge. L’internaute a ainsi accès à un descriptif détaillé du rôle de la Sécurité sociale et des complémentaires santé. Le portail explique également que le service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS) propose des bilans de santé gratuits afin de faciliter l’accès de tous à la santé. Pratique, Etudiants.gouv.fr propose aussi une sélection d’applications e-santé pour prendre soin de soi au quotidien.

Neurologie

France-ekbom.fr

La maladie de Willis-Ekbom, appelée aussi syndrome des jambes sans repos, se manifeste par des sensations désagréables (fourmillement, secousses, agacement…) au niveau des membres inférieurs. Celles-ci surviennent au repos, principalement la nuit, et perturbent le sommeil. L’association France Ekbom (AFE) fait le point sur cette pathologie qui concerne 8,5 % de la population française. La rubrique « Syndrome » explique comment elle est diagnostiquée et rappelle que les causes exactes de ce trouble du système nerveux ne sont pas encore identifiées. L’onglet « Témoignages » donne la parole aux patients qui retracent leur parcours et partagent leur quotidien. La discussion est également possible grâce au forum très complet de l’association.

Cancer

Anamacap.fr

L’association nationale des malades du cancer de la prostate (Anamacap) a été créée en 2002 avec pour objectif de représenter les patients touchés par le cancer masculin le plus fréquent. Son site aborde évidemment la question du dépistage et des différents examens mais aussi les divers facteurs de risque (âge, alimentation, antécédents familiaux, facteur hormonal ou ethnique). L’association informe aussi sur les stratégies de traitements qui sont mises en place, sans oublier les effets secondaires qui peuvent parfois survenir. Enfin, elle fait la part belle aux échanges et aux débats en donnant la parole aux internautes via son forum et sa page Facebook.

Psychologie et psychiatrie

Infosuicide.org

Chaque année, 200 000 tentatives de suicide ont lieu en France et on comptabilise en moyenne vingt-cinq décès par jour. Pour lutter contre ce fléau, le Centre de prévention du suicide (CPS) de Paris a mis en ligne ce portail d’informations. En plus de donner des chiffres sur ce phénomène, le site rappelle les objectifs des programmes de prévention mis en place au niveau national et régional. Très riche, la rubrique « Guide » explique ce qu’est une crise suicidaire, fait le point sur les idées reçues, et surtout, donne des clés pour savoir comment réagir face à quelqu’un qui a besoin d’aide.

Environnement, pollution

Asef-asso.fr

Fondée en 2008 par Pierre Souvet, cardiologue, et Patrice Halimi, chirurgien-pédiatre, l’Association santé environnement France (Asef) est un collectif de professionnel de santé qui s’est donné pour objectif d’informer le grand public sur l’impact des polluants sur la santé. Son site se veut exhaustif et donne, dans la rubrique « Notre santé », des conseils pour limiter les substances toxiques dans la maison, dans l’alimentation ou encore dans le jardin. Pour chaque thématique, l’internaute peut télécharger gratuitement des petits guides. Très bien conçus, ils contiennent des indications fiables et pratiques que tout un chacun peut mettre en œuvre pour avoir un quotidien plus sain.

Addictions

Sos-addictions.org

L’association SOS addiction regroupe quarante experts (professionnels de santé, chercheurs, avocats…) qui se sont donnés comme objectif de sensibiliser les décideurs et le grand public aux addictions comportementales : alcool, drogues, médicaments, jeux, sexe, etc. Pour cela, dans l’onglet « Les addictions », elle informe les internautes sur les différents types de conduites addictives et relaye, notamment, les résultats des différentes enquêtes menées par les autorités de santé. SOS addiction donne aussi la parole à des spécialistes dans la rubrique « Blogs d’experts ». Enfin, très pratiques, les « Liens utiles » permettent d’accéder à une sélection de sites qui apportent des renseignements complémentaires.

Don d’organes

Dondespermatozoides.fr

Ce site de l’Agence de la biomédecine a pour objectif de promouvoir le don de spermatozoïdes afin d’accroître la diversité des profils de donneurs et de répondre aux attentes des couples qui souhaitent avoir un enfant dans les meilleurs délais. Il explique dans le détail les différentes étapes du don, volontaire, anonyme et gratuit, et rappelle que cette pratique est strictement encadrée. L’internaute peut également y trouver toutes les réponses à ses interrogations en cliquant sur « Vos questions sur le don de spermatozoïdes » et visionner des vidéos de témoignages dans la rubrique « Solidaires ».
En 2016, l’agence a comptabilisé 363 donneurs en France. 1 760 couples ont pu bénéficier de cette générosité et 960 naissances ont eu lieu.

Santé généraliste

Has-sante.fr

La Haute autorité de santé (HAS) est une agence publique indépendante qui a pour but de « développer la qualité dans le champ sanitaire, social et médico-social, au bénéfice des personnes ». Elle a notamment pour mission d’évaluer les médicaments, les dispositifs et les actes médicaux. Elle élabore aussi des recommandations de bonne pratique à destination des professionnels de santé. Enfin, elle mesure la qualité des hôpitaux, des cliniques, de la médecine de ville et des établissements sociaux et médico-sociaux. L’internaute peut consulter en ligne les rapports et avis émis par la HAS en cliquant sur « Toutes nos publications ». Dans l’onglet « Sécurité du patient », il accède à toutes les informations nécessaires pour déclarer un évènement indésirable grave.

Violences

Encasdattaque.gouv.fr

Ce site gouvernemental a pour objectif de « mieux préparer et de protéger les citoyens face à la menace terroriste ». Plusieurs vidéos et affiches pédagogiques donnent des conseils pratiques pour savoir comment réagir, comment sauver sa vie et comment prodiguer les gestes d’urgence à un blessé. En cas d’attaque, les autorités recommandent ainsi de s’échapper et, si c’est impossible, de se cacher, puis, dès que l’on est en sécurité, d’alerter les forces de l’ordre en appelant le 17 (police) ou le 112 (numéro d’urgence européen).

Don d’organes

Dondovocytes.fr

Ce portail de l’agence de la biomédecine est consacré au don d’ovocyte, accessible à toutes les femmes âgées de 18 à 37 ans. Le don se déroule en plusieurs étapes : un premier rendez-vous avec un médecin permet de s’informer et de donner son consentement, un bilan médical est réalisé et une rencontre avec un psychologue est organisée. Puis, une phase de stimulation ovarienne facilite le prélèvement des ovocytes qui seront ensuite congelés. Pour l’heure, le don repose sur les principes de volontariat, d’anonymat et de gratuité. En 2016, en France, l’agence a comptabilité 746 donneuses. 968 couples ont pu bénéficier de cette générosité et 255 naissances ont eu lieu.

Accidents domestiques

Sports.gouv.fr/Aisance-Aquatique

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a lancé, avant l’été, le plan « Aisance aquatique » pour lutter contre les noyades. Celui-ci comprend le dispositif national « J’apprends à Nager » qui permet aux enfants de découvrir le milieu aquatique dès l’âge de 4 ans, d’y évoluer en toute sécurité et de savoir nager à l’entrée en 6e. En complément, une série de sept tutoriels vidéos didactiques et ludiques, accessibles gratuitement en cliquant sur l’onglet « Vidéos », permet aux parents de transmettre des notions élémentaires. Ils y trouveront des gestes simples à réaliser en piscine afin de se familiariser progressivement à l’eau, de prévenir les accidents et de lutter contre l’aquaphobie.

Environnement, pollution

Cieau.com

Le Centre d’information sur l’eau (CIEAU) est une association à but non lucratif créée par les professionnels qui assurent la gestion des services publics d’eau et d’assainissement en France. Son objectif est le « partage des connaissances pour comprendre les défis de l’eau et fait connaître le métier de ceux qui apportent des solutions pour une eau durable ». Sur son site Internet, la rubrique « Tout savoir sur l’eau » informe sur le cycle de l’eau : le puisage, le traitement, le stockage et la distribution, puis la dépollution des eaux usées. Elle fait le point sur les normes de qualité de l’eau potable ainsi que sur les différents contrôles qui sont réalisés. Le Cieau donne aussi de précieux conseils pour préserver les réserves mondiales et adopter des gestes éco-citoyens au quotidien.

Neurologie

Fibromyalgie-France.org

Maladie encore méconnue en France, la fibromyalgie se traduit par des douleurs diffuses dans tout le corps, une grande fatigue et des troubles du sommeil. L’association Fibromyalgie France, par le biais de son site Internet, se fait l’écho des traitements possibles, des prises en charge conventionnelles ou douces, des droits des malades ou encore de l’actualité médicale. Pour sensibiliser et informer le grand public, elle participe à des évènements, dont la journée mondiale de la fibromyalgie qui a eu lieu cette année le 12 mai. Elle organise aussi de nombreuses manifestations sur tout le territoire et lance régulièrement un appel aux dons, baptisé Fibrodon.

Maladies infectieuses

Preventionist.org

Ce site belge, très bien conçu, est dédié à la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST). Hépatites, gonorrhée, syphilis, chlamydia, mycoses, herpès, VIH… Toutes les infections sont décrites ainsi que leurs différents symptômes, les traitements disponibles, les modes de transmissions et, surtout, les moyens de s’en protéger (préservatif féminin ou masculin, carré de latex). Preventionist.org propose également à l’internaute qui a eu un rapport sexuel non-protégé de faire un test en ligne afin d’évaluer son risque et de savoir comment réagir et où se faire dépister.

Dermatologie

Afvitiligo.com

En France, entre 900 000 et 1,2 million de personnes en sont touchées par le vitiligo. Cette maladie dermatologique se manifeste par l’apparition de zones de peau dépigmentée plus ou moins importantes, principalement sur le visage, les pieds, les mains, les articulations et les parties génitales. Pour accompagner les personnes concernées, le site de l’association française du vitiligo (AFV) donne des conseils pratiques pour protéger sa peau, pour prévenir l’apparition de nouvelles lésions mais aussi ne pas être gêné au quotidien. L’association propose ainsi régulièrement des ateliers de maquillage correcteur animés par des professionnels. L’AFV organise, par ailleurs, de multiples manifestations sur tout le territoire à l’occasion de la journée mondiale du Vitiligo, qui se déroule cette année le 25 juin, et relaye ses actions sur sa page Facebook (Facebook.com/assovitiligo).

Nutrition

Afdiag.fr

Très complet, le site de l’Association française des intolérants au gluten (Afdiag) fait le point sur la maladie cœliaque, l’allergie au blé et l’hypersensibilité au gluten. Un dessin animé, destiné « aux petits comme aux grands », accessible en cliquant sur « Vie pratique », puis sur « Espace enfants-ados », illustre d’ailleurs de manière très fidèle le quotidien des personnes intolérantes. La rubrique « Diététique » donne des informations très utiles pour les malades sur les produits sans gluten et sur le logo « épi de blé barré dans un cercle » qui les signale. L’association explique également dans quel cadre ces produits peuvent faire l’objet d’un remboursement.

Hépato-gastro-entérologie

International-nash-day.com/fr

La journée internationale de la stéatohépatite non alcoolique, la Nash, qui se déroule cette année le 12 juin, a pour objectif de « sensibiliser et promouvoir une intervention précoce pour traiter les maladies du foie gras ». Cette affection dégénérative du foie touche, en effet, plus de 115 millions de personnes dans le monde. Dans la rubrique « A propos de la journée de la Nash », l’onglet « Mieux connaître la Nash », récapitule les caractéristiques et les chiffres clés de cette maladie liée au mode de vie (mauvaise alimentation et sédentarité en tête). Pour aller plus loin, l’internaute peut, en cliquant sur « La journée de la Nash en direct », visionner des reportages et des interviews de spécialistes du sujet.

Podologie

Fnp-online.org

Simple et bien présenté, ce site donne des informations essentielles sur la santé des pieds. Après avoir donné quelques notions sur leur anatomie, il liste leurs principaux maux (cors, callosité, hallux valgus, durillons…). Il explique également le rôle du podologue – le spécialiste du pied – et les différentes solutions qu’il peut proposer. En cliquant sur les rubriques « Douleurs » et « Infections », l’internaute peut lire des articles plus précis sur ces thématiques et y trouver des conseils pratiques pour savoir comment réagir.

Neurologie

Arsep.org

La Sclérose en plaques (SEP) touche plus de 100 000 personnes en France et 5 000 cas sont diagnostiqués chaque année. Cette maladie inflammatoire du système nerveux central est la première cause de handicap neurologique chez les jeunes adultes. Sur son site Internet, la fondation pour l’Aide à la recherche sur la sclérose en plaques (Arsep) fait le point sur les symptômes de la maladie, sur son diagnostic et sur son évolution, ainsi que sur ses traitements. La rubrique « Au quotidien » délivre des conseils pratiques pour permettre aux patients de vivre le plus normalement possible au travail ou en famille. Elle donne également la liste des centres de ressources et de compétences SEP (CRC-SEP) présents en région. Enfin, l’Arsep explique quels sont les projets de recherche en cours, dans l’onglet « La recherche », et met à disposition des internautes une foire aux questions (FAQ) très complète.

Dermatologie

Dermatos.fr

Très complet, le site du Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV) est une mine d’informations. Dans la partie « Les soins apportés par le dermatologue », on découvre le champ d’action de ce professionnel de santé : en plus de traiter les infections, les maladies et les parasites de la peau, il prend en charge les problèmes de cheveux ainsi les maladies sexuellement transmissibles (MST). Le syndicat a d’ailleurs développé une application pour smartphone gratuite, MST Risk*, qui explique les modes de transmission, les symptômes, les méthodes de dépistage, le diagnostic et les traitements existants. Une seconde application, Soleil Risk*, permet quant à elle d’obtenir les indices ultraviolets (UV) du jour sur l’ensemble du territoire et de connaître les règles de protection à mettre en œuvre.
Enfin, dans le cadre de la Semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau, qui se déroule chaque année à la mi-mai, le SNDV propose aux internautes de prendre un rendez-vous en ligne - sur le portail Semaine-prevention.fr - avec un dermatologue bénévole afin de bénéficier d’un examen de dépistage gratuit.

* Disponible gratuitement sur l’App Store et sur Google Play.

Hépato-gastro-entérologie

Afa.asso.fr

L’association François Aupetit (AFA) accompagne les patients touchés par les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI). On estime qu’en France, 250 000 personnes sont atteintes d’une MICI, principalement de la maladie de Crohn et de la recto-colite hémorragique. Sur son site, l’AFA fait le point sur les symptômes, sur les différents traitements et sur les thérapies complémentaires. Elle donne aussi de précieux conseils, notamment sur la nutrition, pour améliorer le quotidien des malades. L’association propose également une application* très pratique qui comporte une carte « Urgences toilettes » qui permet de géolocaliser les sanitaires les plus proches.
*Téléchargeable gratuitement sur l’App Store et sur Google Play.

Maladies rares

Lupusfrance.com

Le lupus est une maladie rare et chronique qui se manifeste le plus souvent par des lésions au niveau de la peau et par des douleurs articulaires, mais elle peut aussi atteindre les reins, le cœur ou encore le cerveau. Cette affection touche majoritairement des femmes (9 malades sur 10). L’association LupusFrance informe les patients et leurs familles par le biais de son site internet. Elle détaille les différentes formes de lupus et leurs manifestations, explique comment est posé le diagnostic et présente les différents traitements. Elle liste également les centres médicaux de compétence et de référence présents sur tout le territoire et dédiés aux adultes ou aux enfants.

Droits des patients

France-assos-sante.org

France assos santé est le nom de l’union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé qui regroupe près de quatre-vingt associations. L’onglet « Réseau » permet d’ailleurs d’en consulter la liste et de trouver toutes les coordonnées. Pour informer les patients sur leurs droits, sur les services qui existent ou sur leurs représentants, l’union met gratuitement à disposition des internautes des fiches pratiques et des guides téléchargeables dans la rubrique « documentation ». Une ligne téléphonique d’accompagnement juridique et social vient compléter ces informations. Baptisée, Santé info droit, elle est accessible au 01 53 62 40 30 (prix d’une communication normale) le lundi, le mercredi et le vendredi de 14 à 18 heures et le mardi et le jeudi de 14 à 20 heures.

ORL

Mobilyson.org

Dans les transports en commun, dans la rue ou à la maison, nombreux sont ceux qui écoutent de la musique avec un casque. Mais cette pratique peut avoir des effets délétères pour l’audition. Avec le site Mobilyson.org, l’association Agi-son veut sensibiliser le grand public. L’onglet « Les risques auditifs » explique le fonctionnement de l’oreille, quels sont les symptômes liés à une écoute intensive et quels sont les risques sur le long terme. L’internaute peut ensuite tester ces connaissances en répondant à un quiz avant de se rendre dans la rubrique « Les gestes préventifs » qui rappelle les règles de bon usage : baisser le son à la moitié du volume maximum et limiter le temps d’exposition.

Addictions

Alcoometre.fr

Ce site de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) contient un module interactif qui permet d’évaluer sa consommation d’alcool et ainsi de mieux la contrôler. L’internaute doit d’abord indiquer son sexe, son âge ainsi que son poids avant de répondre à des questions sur ce qu’il a bu la semaine précédente. Il doit préciser le type d’alcool et la quantité consommés. Il accède ensuite à ses résultats qui sont comparés à ceux des Français. Alcoometre.fr indique également les risques que l’alcool fait courir sur la santé (cancer, toxicité cellulaire, prise de poids…). Enfin, il rappelle les repères de consommation : maximum deux verres par jour et pas tous les jours.

Neurologie

assoffgp.wixsite.com/ffgp/accueil

La Fédération française des groupements de Parkinsoniens (FFGP) a pour objectif d’accompagner et d’informer les malades de Parkinson et leur entourage. Malgré son design un peu dépassé, son site Internet, Assoffgp.wixsite.com, remplit toutefois sa mission de renseignement. La rubrique « Parkinson » décrit, en détail, l’évolution de cette pathologie neurologique chronique dégénérative, ses traitements et les méthodes de rééducation. Elle rappelle également les différentes mesures inscrites dans le Plan des maladies neuro-dégénératives 2014-2019 qui a pour but d’améliorer la prise en charge, d’assurer la qualité de vie des patients et des aidants et de développer la recherche. Enfin, l’onglet « Les groupements » donne les coordonnées des vingt-six associations locales, réparties sur tout le territoire, et que la fédération regroupe.

Troubles du développement

Autismeinfoservice.fr

La nouvelle plateforme Autismeinfoservice.fr a été lancée à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme qui a lieu, cette année, le 2 avril. Elle a pour objectif « d’orienter les personnes avec autisme, leur entourage et les personnes intervenants à leurs côtés ». Clair et facile à utiliser, ce site informe sur ce qu’est l’autisme, sur ses premiers signes, son dépistage et son diagnostic. Il liste également les méthodes d’accompagnement et les différents outils mis à disposition des familles. Ces dernières peuvent également bénéficier d’un service d’aide et d’écoute accessible en ligne, par e-mail et par tchat. Ce dispositif s’accompagne d’une plateforme téléphonique, le 0 800 71 40 40, accessible gratuitement le mardi de 9 à 13 heures et de 18 à 20 heures ainsi que le mercredi, le jeudi et le vendredi de 9 à 13 heures.

Sommeil

Institut-sommeil-vigilance.org

L’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) est une association qui s’est donnée pour mission de « sensibiliser, informer et éduquer sur le sommeil, les troubles du sommeil et de la vigilance, et d’assurer la prévention santé, sommeil, vigilance auprès du grand-public en France ». La rubrique « Mon sommeil en pratique » est très complète. Elle passe en revue toute les phases du sommeil, explique pourquoi nous avons besoin de dormir ou encore à quoi servent les rêves. Elle liste ensuite les différentes pathologies du sommeil et de la vigilance. L’INSV met aussi à disposition des internautes des carnets thématiques très bien conçus : « Le sommeil de 0 à 3 ans », « Sommeil et stress », « Sommeil, quand il prend de l’âge » …

Psychologie et psychiatrie

Schizinfo.com

En France, 660 000 personnes souffrent de schizophrénie dont 57 % d’hommes et 43 % de femmes. Cette psychose se manifeste, le plus souvent, au début de l’âge adulte (entre 15 et 25 ans) et se caractérise notamment par des délires épisodiques. Cette année, les Journées de la Schizophrénie se déroulent du 16 au 23 mars et l’association éponyme s’est donnée pour objectif de dédramatiser la maladie. Elle utilise pour cela son site Internet qui explique, dans la rubrique « Maladie », les symptômes et les causes de la schizophrénie, son évolution et son traitement. Elle donne également des éléments utiles pour trouver du soutien et des lieux ressources.

Psychologie et psychiatrie

Mensa-france.net

L’association Mensa réunit des personnes à haut potentiel intellectuel, c’est-à-dire des adultes qui ont un quotient intellectuel supérieur à 130. Elle se présente comme une communauté qui facilite les rencontres et les échanges entre « surdoués ». Sur son site et dans la rubrique « Nous rejoindre », elle explique le processus de recrutement de ses membres qui doivent soit présenter un dossier de test d’intelligence passé chez un psychologue, soit participer aux tests organisés par l’association. Mensa donne aussi de précieuses information sur les enfants précoces qui seront les adultes à haut potentiel de demain. Enfin, l’onglet « Ressources » donne accès à une sélection de vidéos et à une bibliographie qui traite de ce sujet.