Troubles auditifs : un Français sur dix est concerné

, par  La rédaction

Un Français sur dix entend mal, selon les dernières estimations rapportées par Le Parisien le 26 octobre dernier. Face à ces chiffres, les médecins alertent sur la nécessité d’un dépistage dès l’apparition des premiers signes de dégradation des capacités auditives. La perte de l’audition, qui est progressive et irréversible, peut en effet entraîner un isolement social et une baisse des facultés mentales. Sur les 6 millions de Français qui connaissent des problèmes d’audition, seuls 1,5 million portent un appareil. Ces troubles, généralement causés par le vieillissement de l’oreille (presbyacousie), sont désormais de plus en plus fréquents chez les jeunes. Pour les prévenir, les médecins conseillent de préserver son audition en modifiant ses habitudes d’écoute : les jeunes, particulièrement, ont tendance à écouter de la musique au casque à un niveau de décibels beaucoup trop élevé. Une fois les dommages causés, on ne peut plus revenir en arrière.

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS