Incendies : les bons réflexes pour éviter les départs de feu

, par  Léa Vandeputte

De petits gestes simples permettent de prévenir les feux de forêt et ainsi de limiter leurs conséquences sur la nature comme sur les vies et les activités humaines.

En France, 9 feux sur 10 sont d’origine humaine. Ils sont donc majoritairement évitables. C’est pour cela que le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires profite de la période estivale, propice aux incendies, pour communiquer et insister sur les automatismes à avoir pour éviter tout départ de feu et se protéger.

Prendre ses précautions

La mise en place de mesures de prévention est la clé. Le ministère rappelle donc les règles de bon sens à suivre chez soi : éviter d’allumer son barbecue à proximité de la végétation qui peut s’enflammer, faire attention aux cendres de cigarette incandescentes et jeter ses mégots dans un cendrier ou encore réaliser des travaux qui peuvent produire des étincelles loin des herbes sèches. Il est également possible d’anticiper pour mieux protéger son habitation en cas d’incendie, notamment grâce au débroussaillage. Entretenir son jardin, couper les herbes et élaguer les arbres pour qu’ils ne se touchent pas permet d’éviter que le feu n’atteigne son habitation. Le ministère recommande aussi de ne pas stocker de combustible (bois, fuel, bouteille de gaz, etc.) le long des murs de la maison. Enfin, si l’on vit dans une zone concernée, il est préconisé de consulter le plan de prévention du risque de feu de forêt.

Savoir réagir

Et que faire si l’on est témoin d’un début d’incendie ? Il faut bien sûr commencer par donner l’alerte (en appelant le numéro européen 112, les pompiers au 18 ou le 114 pour les personnes malentendantes) tout en se mettant à l’abri dans une habitation, par exemple. Attention, « la voiture n’est pas un abri sûr car elle pourrait s’enflammer », précise le ministère. En attendant l’intervention des secours, restez informé de la situation en écoutant la radio. Vous pouvez aussi boucher les aérations et les bas de porte pour empêcher les fumées toxiques et les flammèches d’entrer. Enfin, couvrez votre nez et votre bouche d’un linge humide pour vous protéger de la fumée.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

ARTICLES RÉCENTS